CONSTRUCTION DE LATRINES

Cadre du projet :

Le projet de « construction de latrines » est né du constat effectué avec le Chef du quartier que Zogbo et la Directrice d’un établissement scolaire de Glo Djigbé de l’absence de toilettes publiques dans leurs localités. Pour leurs besoins, les populations des périphéries ou dont les maisons n’en sont pas équipées se rendent dans les fourrés et les dépotoirs.

Même les femmes sont obligées d’aller dans les fourrés pour faire leurs besoins. Il n’est pas rare d’assister à certains accidents comme les morsures d’animaux, les blessures par les tessons de bouteille etc. Ces populations sont confrontées à certaines maladies comme la dysenterie, le choléra, la diarrhée à cause de cette situation insalubre.

Ce projet est bien indiqué pour des groupes qui sous la direction d’un maitre d’ouvrage local pourraient prendre en charge le chantier du début à la fin.

 

Missions du projet :

Deux types de missions sont à remplir dans ce projet.

Dans un premier temps, une campagne de recherche devra être faite en accord et en collaboration avec le Chef du quartier qui encourage les activités de Doli Doli pour l’obtention d’un terrain public pour la construction des latrines publiques (aux abords d’un marché ou sur un terrain vague). Le rôle du stagiaire ou volontaire sera d’effectuer les études de faisabilité ; d’élaborer le projet – et d'effectuer éventuellement les recherche de financements. Il pourrait être fait appel aux dons des habitants du quartier qui en ont les moyens, ou de la participation de certains volontaires et stagiaires.

A Glo Djigbé, le terrain existe déjà et est mis à disposition par la Directrice d’un établissement scolaire privé.

Dans un second temps, dès que le terrain sera trouvé et que les fonds nécessaires aux travaux auront été réunis, le stagiaire pourra en collaboration avec les maçons locaux, procéder à la construction des latrines.

 

 

6

Un jardin en friche à GLo Djigbé prêt à accueillir des latrines publiques…